Marjorie Blais: un monde à soi

L'illustratrice Marjorie Blais était une enfant solitaire et gênée. Ses dessins ont été une façon pour elle de sortir de l’isolement et d’attirer les gens vers elle. Son monde coloré, enfantin et naïf est une façon pour elle de se dévoiler, un coup de crayon à la fois.


« Dessiner est ma passion depuis toujours. C’est extraordinaire de pouvoir imaginer un monde à moi et de le rendre réel sur papier, avec mes personnages. »


Petite, Marjorie Blais Simard dessinait des « bonhommes ». Encore aujourd’hui, elle sait bien qu’elle doit aussi s’attarder aux décors, mais ce qu’elle aime par-dessus tout, c’est créer des amis! Lorsqu’est venu le temps de choisir son domaine d’études, elle s’est dirigée vers le graphisme au DEC et au BAC, l’illustration lui paraissant comme étant moins intéressante pour gagner sa vie. « J’ai adoré le graphisme. Je suis une créatrice très cartésienne alors je m’épanouis à travers les contraintes. C’est un métier où ça ne s’arrête jamais: le fait de tomber chaque fois dans de nouveaux univers, de création en création, on pousse toujours plus loin nos capacités. »


Après avoir évolué pendant quelques années dans ce domaine, elle a fait le grand saut et s’est lancée à son compte. Puis, elle a contacté la marque québécoise de vêtements pour enfants Souris Mini. «Je leur ai lancé un cri de détresse: je veux faire de l’illustration pour enfants! Je savais qu’on serait en symbiose, car je me reconnaissais dans leurs collections. Et c’est effectivement ce qui s’est produit. » Marjorie Blais est illustratrice chez Souris Mini depuis presque 10 ans.

« Je suis une créatrice au sens large. Je suis restée une enfant. J’aime tout ce qui est cute et imaginatif. J’affectionne les albums jeunesse, les romans graphiques, la pâtisserie et les jeux vidéo. Certains jeux me font pleurer, tellement ils sont beaux et poétiques! »


Petit papillon devient grand

Au fil des ans, elle prend l’envie d’avoir des projets personnels en parallèle. Elle a notamment illustré des livres pour enfants, a fait des motifs de tapisserie pour Décor Imprimé, a alimenté sa boutique Etsy… et, bien sûr, a collaboré avec Demain Demain!  

« Les illustrations ne sont pas juste belles dans des livres ou sur les murs. Elles sont belles partout, sur des sacs ou napperons, elles nous racontent des histoires. Avec les produits Demain Demain, on les apprécie au quotidien. »


Lorsqu’elle amorce un nouveau projet, Marjorie commence toujours au crayon de plomb. Elle scanne ensuite son dessin à l’ordinateur pour compléter, tout en gardant un style plus crayonné. Ses heures créatives sont de soir ou de nuit. C’est dans cet état plus détendu qu’émergent ses meilleures idées, une tasse de thé fumante à ses côtés.

L’illustratrice voue depuis plusieurs années une fascination pour le Japon. « On dirait que les Japonais ne se fixent pas de limites dans la création. Au Japon, les illustrations sont partout, tout le temps. Elles sont tantôt douces et poétiques, tantôt colorées, bruyantes et complètement kawaii. »

« J’évolue davantage dans le style enfant qu'adulte. Mon univers est féminin, vintage, avec du vieux rose. Quand je dessine des univers plus masculins, je tombe dans le rétro, les personnes des années 30 qui n’ont pas de coudes, des bras spaghetti et l’esthétique des vieux Mickey Mouse. »


Un mot sur « le making of » de Le monde des Crocs: J’ai suivi la commande de Anne et je l’ai adaptée au style qui me plaisait. Le résultat est absurde avec un  bonhomme poilu, des plantes ont un air incrédule… Il y a de l’humour qui émane de cette illustration.


Un mot sur « le making of » du Jardin des merveilles: C’est une idée qu’Anne (Chabot, présidente de Demain Demain) avait en tête de manière assez précise. Nous voulions créer une fillette aventurière avec des personnages fantastiques. Sur l’illustration, on sent qu’elle s’en va faire quelque chose d’extraordinaire! C’est comme un arrêt sur une image d’un film avant son point culminant. 



EN RAFALE

Un.e illustrateur.trice que tu admires?

L’artiste japonaise LoveSoup. Elle a sa chaîne YouTube. Elle est dans la douceur, elle dessine des feuilles de cerisier, des petits animaux. Ses illustrations m’inspirent.


Tes livres jeunesse préférés?

Ceux illustrés par Isabelle Arsenault qui a un trait de crayon magique. Si je le pouvais, je tapisserais ma maison des illustrations de Jane, le renard et moi. J’aime aussi beaucoup les livres The Day the Crayons Quit et The Day the Crayons Came Home. Ces derniers sont vraiment différents du style d'Isabelle Arsenault, mais ils sont trop mignons et j'aime beaucoup les textes! Ça interpelle probablement ma tendance à imaginer des petits personnages vivants autour de moi, encore plus si ce sont des petits crayons!

 

L’illustration qui te rend fière?

La petite fille aventurière que j'ai dessinée pour Demain Demain! Je me suis replongée dans mes années au cégep où je dessinais des femmes fortes, des guerrières. J'aime beaucoup les personnages en pleine action, et aussi le travail de la lumière et de la coloration de cette illustration, qui créent une belle ambiance. Et puis, on reconnaîtra le petit clin d'œil à un certain personnage japonais cher à mon cœur!


Où trouver les créations de Marjorie Blais:

Demain Demain

Site Web

Boutique Etsy

Instagram

Illustration Québec


Article précédent Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés